Pages

La Parabole des Ouvriers dans la Vigne

Matthieu 20 :1-16


Car le royaume des cieux est semblable à un maître de maison qui sortit dès le matin, afin de louer des ouvriers pour sa vigne.
2 Il convint avec eux d’un denier par jour, et il les envoya à sa vigne.
3 Il sortit vers la troisième heure, et il en vit d’autres qui étaient sur la place sans rien faire.
4 Il leur dit : Allez aussi à ma vigne, et je vous donnerai ce qui sera raisonnable. (20-5) Et ils y allèrent.
5 Il sortit de nouveau vers la sixième heure et vers la neuvième, et il fit de même.
6 Etant sorti vers la onzième heure, il en trouva d’autres qui étaient sur la place, et il leur dit : Pourquoi vous tenez-vous ici toute la journée sans rien faire ?
7 Ils lui répondirent : C’est que personne ne nous a loués. Allez aussi à ma vigne, leur dit-il.
8 Quand le soir fut venu, le maître de la vigne dit à son intendant : Appelle les ouvriers, et paie-leur le salaire, en allant des derniers aux premiers.
9 Ceux de la onzième heure vinrent, et reçurent chacun un denier.
10 Les premiers vinrent ensuite, croyant recevoir davantage; mais ils reçurent aussi chacun un denier.
11 En le recevant, ils murmurèrent contre le maître de la maison,
12 et dirent : Ces derniers n’ont travaillé qu’une heure, et tu les traites à l’égal de nous, qui avons supporté la fatigue du jour et la chaleur.
13 Il répondit à l’un d’eux : Mon ami, je ne te fais pas tort; n’es-tu pas convenu avec moi d’un denier ?
14 Prends ce qui te revient, et va-t’en. Je veux donner à ce dernier autant qu’à toi.
15 Ne m’est-il pas permis de faire de mon bien ce que je veux ? Ou vois-tu de mauvais oeil que je sois bon ? -
16 Ainsi les derniers seront les premiers, et les premiers seront les derniers.

Cette parabole sur le royaume de Dieu commence avec le mot “car” qui est une conjonction, ce qui signifie que cette parabole est la suite des déclarations précédentes. L’enseignement sur la réception en centuple se termine par "plusieurs des premiers seront les derniers, et plusieurs des derniers seront les premiers" (Matthieu 19 :30)

Puis, dans cette parabole que nous étudions, Jésus conclut avec une déclaration similaire "Ainsi les derniers seront les premiers, et les premiers seront les derniers".(Matthieu 20: 16)

Le fait que cette parabole soit placée entre les mêmes déclarations veut dire que les deux enseignements concernent le même sujet.

Cette parabole enseigne que le salut n’est pas obtenu grâce aux œuvres car il s’agit d’un don (Romains 5 :17, Ephésiens 2 :8-9, Tite 3 :4-7). Tout comme pour ces ouvriers, ceux qui recevront le salut à la dernière minute et qui n'ont quasiment aucune bonne œuvre à leur actif bénéficieront des mêmes avantages du salut que ceux qui ont marché dans l’obéissance depuis des années.

Pourquoi ? La réponse est simple : personne n'est sauvé grâce à ses œuvres mais par le moyen de la foi (Ephésiens 2 :8-9).

En conclusion, c’est la performance de Jésus qui nous sauve et non pas la nôtre.

Mes amis en Christ, combien de fois ai-je lu avec beaucoup de tristesse des chrétiens mettre "un chiffre" sur le nombre d’années vécus depuis qu’ils ont reçu le salut comme pour rappeler qu’ils ont quelque supériorité par rapport aux autres. Et même si l’intention n’était pas de regarder de haut les autres, même s’ils l’ont dit pour montrer qu’ils ont une certaine connaissance biblique, à quoi bon se dire chrétien si l’on ne comprend pas cet enseignement fondamental de Jésus sur le salut par la grâce et non pas les oeuvres. Tant qu'on se considère supérieur aux autres, alors on ne comprend rien à la Parole de Dieu.

Souvenez-vous de ceci, même si vous êtes diplômé des meilleurs écoles de théologie de cette planète, que vous vivez dans la sainteté, faites des dons à l’Eglise pour faire progresser l’Evangile, même si vous vous contenter d’une épargne dérisoire pour utiliser votre argent pour aider les démunis, évangéliser et édifier, le Seigneur vous traitera de la même manière qu'il traitera ceux qui seront convertis à la dernière heure.

Alors, ne déshonorons pas Jésus en disant aux autres que nous sommes plus chrétiens qu’eux car cela n’est pas possible dans le Royaume de Dieu.